Accueil
Qui sommes-nous
L'Agenda
Archives
Page des medecins
Communiquons
Coordonnées
Liens
Formations GRAMES
Offre(s) d'emploi(s)
Nous avons lu

 

   Les secondes Journées d'Etude des CMPP-CAMSP

        Souffrance et créativité

organisées par le GRAMES des CMPP-CAMSP

Liste des membres de la commission scientifique du GRAMES : Alexis Chirokoff (Rennes), Alain Fabre (Aix-en-Provence), Dr Tristan Garcia-Fons (Montreuil), Dominique Illiaquer (St Nazaire), Salina May (Paris), Pascale Mignon (Paris),  Lysiane Naymark (Metz), Dr Jean Ribalet (Quimperlé), Jean-Pierre Simon (Vitré).

En partenariat avec l'Association pour la Défense et l'Insertion des Jeunes - A.D.I.J.*

voir quelques photos ¢

Allocution d'ouverture de Jean-Pierre Guillemarre, président du GRAMES des CMPP-CAMSP

Télécharger le texte au format "pdf"

Messieurs les représentants et directeurs des services de l’Etat et des Collectivités territoriales, Messieurs les élus de la ville d’Aix-en-Provence, Monsieur le président de l’ADIJH, Mesdames et Messieurs, bien Chers Collègues et Ami(e)s.

 C’est avec le plus grand plaisir qu’en tout premier lieu je formulerai des remerciements : 

 — des remerciements adressés aux personnalités qui nous accueillent et nous font part de leurs analyses et de leurs attentes. A ces analyses pertinentes et à ses attentes, je tenterai de répondre plus avant, en demandant de l’indulgence du fait du temps qui m’est imparti. Parmi ces personnalités, des remerciements particuliers adressés à notre hôte, Roland Canovas, Président de l’ADIJ, Président du CRAEI et de l’IRTS PACA-CORSE, Vice-Président du Conseil économique et social. Roland Canovas, notre ami et ancien collègue du GTN Cmpp-camsp de l’ANCE qui a mobilisé pour nous l’association qu’il préside – par ailleurs dispensatrice auprès du GRAMES d’un précieux soutien logistique quant à ses actions de formation et aux conditions de travail de sa commission scientifique. Roland Canovas qui, aujourd’hui, nous fait la grâce de nous offrir la possibilité de rencontrer Claude Mortemousque, le premier président du GRAMES Cmpp-camsp, que je salue avec affection ainsi qu’Alain Fabre et les secrétaires administratives du CMPP qui sont à l’œuvre ici depuis plus d’un an pour nous faciliter lavie ;

— des remerciements adressés à Thérèse Serre, Présidente de l’AF CMPP, à Christian Pouplard Président de l’AN CMPP, à Jean-Marie de Sinety, Président de la FAN CMPP qui nous font l’amitié, malgré leurs occupations, de répondre à notre invitation. Laquelle espérait également la présence de Gilles Cervera, Président du RNCE et rédacteur en chef de la revue APORIA co-fondée par le GRAMES et le RNCE, qui, retenu à Rennes par des impératifs professionnels, nous prie de recevoir ses excuses et nous adresse tous ses vœux de réussite pour nos Journées d’Etudes ;

— des remerciements adressés à Tristan Garcia Fons et à Alexis Chirokoff qui animent notre commission scientifique et aux membres de celle-ci sans lesquels, à n’en point douter, planerait sur nos débats un fâcheux déficit théorique ;

— et bien sûr, des remerciements adressés à vous tous, Bien Chers Collègues et Ami(e)s dont la présence est gage de sérieux, d’efficacité et de confiance.  

4 J’en viens à notre Groupe de recherche et d’action des Cmpp-camsp, notre GRAMES des Cmpp-camsp fondé en septembre 2003, au décours de la disparition de l’Association nationale des communauté éducatives.

Je poserais d’entrée de jeu qu’il est l’héritier de ce groupe Cmpp-camsp de l’ANCE qui,  contre vents et marées, pendant plus de 30 ans, a œuvré pour les CMPP.

 A l’appui de cela, pour confirmer un héritage où l’on se plaira à retrouver les valeurs de la laïcité, j’avancerais un seul argument. Un argument « historique » et intuitif. En 1997, ici-même, à Aix-en Provence, capitale subtile d’une terre de haute civilisation, notre ancien groupe organisait des Journées d’études intitulées : L’Enfant malade des idéologues. Non pas les idéologues du XVIIIème siècle, témoins des Lumières, mais les idéologues d’une idéologie post-moderne qui n’est pas étrangère à la souffrance actuelle du sujet jeune. Je renvoie aux raisons pour lesquelles a été récemment diffusée la pétition Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans, pétition signée au jour d’aujourd’hui par plus de 180 0000 personnes. Eh bien, à lire les textes élaborés par la commission scientifique de Souffrance et créativité, je fais le pari que « quelque chose » de ce qui avait été construit en cette même ville, il y a 9 ans jour pour jour, sera poursuivi en 2006. 

Il y a continuité entre l’histoire du GTN Cmpp-camsp de l’ANCE et celle du GRAMES Cmpp-camsp mais il y a aussi solution de continuité, il y a coupure. Une coupure qui, à mon sens, tient à ce que pour nous constituer en association autonome, nous avons du faire surgir les signifiants « recherche » et « action » qui certes sont présents dans toute association professionnelle, qui certes étaient présents dans l’histoire du GTN Cmpp-camsp, mais auxquels, pour notre part, nous avons voulu nous « accrocher » particulièrement.

 Maintenant cela nous impose quelque obligation, dans ces deux champs.

 Première obligation : tenter d’être à la hauteur au plan de la recherche pratique, clinique, pluridisciplinaire, qui fait notre référence au quotidien. Sachant que pour cela, dans des métiers qui ne sont pas d’application mais d’invention, qui font appel à ce que ces Journées vont interroger sous le chef de la créativité, nous pouvons trouver les références anthropologiques fédérant la diversité de nos approches qui vont du médical au social en passant par la psychologie clinique et la linguistique appliquée et toujours compter sur ce que nous offrent et la pédagogie et la psychanalyse, références et pratiques fondatrices des CMPP. Sur cette base, les CMPP qui assurent annuellement des consultations et des traitements pour 200000 jeunes de 0 à 20 ans, sont ouverts à tout partenariat et particulièrement à ceux qui leur sont, je dirais, naturels. Soit ceux dans lesquels ils travaillent à partir d’une position qui fait leur honneur, au croisement entre le monde de l’éducation et celui de la médecine somatique. De même, ils sont d’accord pour mettre en place de manière originale les notions venant de la sociologie des organisations, ou lui donnant à penser, afin d’harmoniser au mieux le travail des différentes institutions tout en respectant l’originalité de chacune d’elles. En d’autres termes pour autant que ces notions soient suffisamment travaillées pour répondre aux modifications qualitatives et quantitatives des demandes adressées aux CMPP et à la mission de médecine sociale qu’ils ont à assumer là où elles sont. 

 Deuxième obligation, tenter d’être à la hauteur au plan de l’action, au plan d’une politique non pas du traitement mais des relations que les praticiens et leurs associations ont à contracter avec les différences instances décisionnelles. Une action que nous menons pour l’essentiel avec nos partenaires des associations nationales de CMPP rassemblées avec nous dans la FAN CMPP. Une action qui relève de ce que nous avons appelé « la politique du praticien », trouvant dans cette expression à la fois un terme congruent à notre acte politique et une réponse aux reproches qui nous ont été adressés ici et là de vouloir prendre la place des employeurs. Une action qui nous appelle aujourd’hui à un renforcement de la structure et du fonctionnement de la FAN CMPP et à l’étude des diverses conditions de création d’une structure regroupant, pourquoi pas, CMPP, CAMSP et SESSAD. Tous établissements et services composés de praticiens sur les épaules desquels repose de particulières responsabilités quant au traitement ambulatoire des difficultés psychologiques et des troubles psychopathologiques du sujet jeune.

 C’est pourquoi dans la conjoncture que nous traversons, où tout est en mouvement du fait des demandes qui nous sont adressés, du fait des décisions de l’Etat et aussi du fait de nos propres désirs, nous avons besoin de l’engagement de tous : établissements, personnes physiques et morales. Nous ne pouvons compter que sur ce que je désignerais d’un mot « ancien » mais non obsolète, le militantisme.

 En renouvelant très sincèrement tous mes remerciements pour l’accueil réservé ici à une association de moins de trois ans (pas de zéro de conduite pour les moins de trois ans !), je terminerai cette brève présentation en donnant, à chacun d’entre nous, rendez-vous, ici-même, ce samedi à 9H 30, pour une rencontre nommée « forum », où nous débattrons des questions qui concernent le présent et l’avenir des CMPP et des CAMSP.

 Si tu es d’accord, Cher Roland Canovas, je crois que nous pouvons déclarer ouvertes ces secondes J.E. du GRAMES des Cmpp-camsp.

* A.D.I.J. 5 chemin de Malouesse 13080 LUYNES

 

Accueil

Copyright © 2005 Grames des Cmpp-Camsp. Tous droits réservés.
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à cliquez ici.
Dernière mise à jour le : 28 février 2012.