[Fermer]


Au temps de l’hypermodernité
,

enfant, quel est ton nom ?

Journées d'Etude

des CMPP et des CAMSP

sous l'égide de la FAN CMPP

11/12/13 juin 2009

Athénée Municipale Place Saint Christoly 33000 Bordeaux

n° GRAMES FORMATION  82 26 01301 26

la manifestation bénéficie d'un accord UNIFAF  pour une prise en charge dérogatoire

 

télécharger le programme au format "pdf"

télécharger le bulletin d'inscription au format "pdf"

  

Argument

Entre tous ceux qui s’adressent à moi, avec leurs mots, leurs images, leurs pubs, leurs étiquettes, qui veulent m’objectiver, tous ceux qui ne me disent pas d’où je viens, qui m’a précédé et où je vais.

Moi, l’enfant de l’hypermodernité, je souffre, je m’agite, je m’oppose et je cherche, à travers cela, quel chemin prendre.

Entre ce que l’on me demande de faire et ce que tu pourrais entendre, il y a ce que je te demande.

Qui es-tu toi, praticien, que fais-tu pour entendre mon désarroi,  les malentendus et les silences de mon histoire ?

Pour t’aider à mieux me comprendre je demanderai au généticien : d’où je viens ?

Au juge : qui me nomme et quels sont mes droits ?

Au psychanalyste : comment le dire ?

Et à l’anthropologue : en quoi tout cela me fait homme ?

 

----------------------------------

Programme des journées

Jeudi 11 juin 2009

AXE GÉNÉTIQUE

Seul parmi les êtres vivants, l’homme s’interroge sur sa nature et la valeur de ses actes, comme il est le seul à se nommer et à nommer son enfant. Cette question du “au nom de” est au cœur de l’humain. Elle est aujourd’hui revisitée par les regards croisés de la psychanalyse, de la philosophie et des sciences du vivant. A travers cette approche pluridisciplinaire, le généticien interrogera la nature au nom de l’homme.

9h30 Conférence suivie de débat :

Axel Kahn est médecin généticien,  directeur de recherches à l’INSERM et Président de l’université Paris Descartes

APRÈS – MIDI

14h00 3 communications

15h30 L’invitée du jour : L’émission animée par Noëlle Breham sur France Inter “les p’tits bateaux” s’invite aux Journées d’Études.

A. Kahn et M. Godelier ont répondu aux questions des enfants sur la question de la nomination. Edwige Chirouter animera une table ronde à partir de l’écoute de ces questions-réponses qui auront été diffusées auparavent sur France Inter.

Edwige Chirouter est professeur de philosophie à l’université de Nantes et chercheur associée à l’université de Québec, animatrice des goûters de philosophie et de littérature.

***

Vendredi 12 juin 2009

AXE JURIDIQUE

Dans une société où la nomination est de la responsabilité Quel est l’impact de la réalité de la commande sociale de l’état-civil, qu’en est-il de la parentalité ? Quel est le statut de l’enfant dans l’espace juridique dont les mutations interrogent les praticiens ? Le juriste nous éclairera sur la place de l’enfant au nom duquel on parle.

9h00 Conférence suivie de débat : Monique Sassier, ancienne directrice générale de l’UNAF , auteur du rapport “Arguments et propositions pour un statut de la médiation familiale en France”.

 11h30 3 communications

 APRÈS – MIDI

AXE ANTHROPOLOGIQUE

L’anthropologue nous aidera à comprendre l’enfant de “ l’hypermodernité” au regard des inédites et insoupçonnées métamorphoses de la parenté.  Il inscrira les transformations des sociétés modernes dans cette longue histoire où se noue l’origine des sociétés humaines avec l’invention de la parenté.

 14h00 Conférence suivie de débat :

Maurice Godelier est agrégé de philosophie, licencié en psychologie et en lettres modernes, maître assistant de Lévi-Strauss, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales.

L’invitée du jour : Maria Maïlat est anthropologue et romancière.

Elle évoquera avec nous ses regards et écrits à propos de la filiation et de la nomination.  Elle sera aussi le fil rouge de nos Journées pour la revue AporiA.

***

Samedi 13 juin 2009

AXE PSYCHANALYTIQUE

Quel est l’impact de la réalité de la commande sociale et du discours scientifique sur la clinique psychanalytique ?  L’évolution d’une demande parentale par rapport à la question du handicap s’est-elle étendue à tous les symptômes même les plus bénins ?  Comment aider les parents à restaurer des processus de pensée et de rêverie interrompus par un énoncé objectivant voire traumatisant ?  Et l’enfant lui, est-il totalement aliéné à ces discours et comment peut-il s’en déprendre ?  En quoi la psychanalyse demeure actuelle dans les réponses apportées à toutes ces questions ?

9h00 Conférence suivie de débat :

 Bernard Golse est pédiatre, pédopsychiatre, et psychanalyste, chef du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Necker-enfants malades et professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université René Descartes à Paris.

11h30 Synthèse

12h00 Clôture

----------------------------------